Qui de loin vient à Lorgues remarque d’abord son église.
Sorte de navire ancré au port, elle jaillit au milieu des maisons serrées prés d’elle, dressant son clocher – tel un mât – par-dessus la houle des toitures.
Voilà plus de deux siècles et demi qu’elle s’intègre au paysage urbain, présentant une patine identique à celle des maisons qui l’entourent puisqu’elle est fabriquée avec les mêmes matériaux du terroir : l’argile des tuiles, le sable et la chaux, et surtout la pierre calcaire dure.

Parvenu sur la place, on découvre un édifice impressionnant de taille, notamment au soir d’une journée d’été quand les derniers rayons du soleil éclairent la façade principale exposée au Nord. Alors, la pierre grise soigneusement taillée s’adoucit en rose.